Le robot: une image au destin singulier

03/11/2015, 19 h 00, Casino de Montbenon

Marc Atallah Directeur de laMaison d’Ailleurs à Yverdon-les-Bains
Marc Atallah
Directeur de la Maison d’Ailleurs à Yverdon-les-Bains

Le robot est sûrement une des thématiques les plus connues de la science-fiction et, depuis plusieurs décennies, du monde de l’ingénierie. Mais le robot, c’est avant tout un ensemble de scénarios plus ou moins stéréotypés dont il est difficile de se détacher : en effet, pas une semaine ne passe sans que les médias – ou certaines personnalités du monde de la science – annoncent la création d’une nouvelle créature artificielle ou prédisent leur autonomisation, voire leur possible soulèvement.

Pourtant, nous ne nous rappelons pas forcément que le robot, originellement, est une métaphore, c’est-à-dire une image (textuelle) servant à décrire la condition (aliénante) des travailleurs dans un monde industriel et laborieux. L’objectif de cette conférence est de revenir à la première utilisation du mot slovaque « robota » par le dramaturge Karel Capek dans sa pièce R.U.R. (1920), afin de réfléchir ensemble à la manière dont une image singulière – une métaphore vive – à la fois permet d’exprimer l’indicible et de générer des scénarios inédits. Ces scénarios, dans un second temps, serviront aux citoyens que nous sommes pour caractériser le rapport entretenu aux artefacts produits en masse par le monde des ingénieurs. Autrement dit, nous inspecterons la notion de métaphore et ses conséquences sur nos représentations, fondamentales pour doter le Réel d’un sens toujours quelque peu… fictionnel.

Pour prolonger la réflexion: http://www.ailleurs.ch/boutique-catalogues/portrait-robot/

Réservations

Les réservations sont closes pour cet événement.


Chargement de la carte…